/ A la une Coupe du Monde : les américaines championnes au Groupama Stadium

08 juillet

 

Le Groupama Stadium a été la scène internationale de la plus grande compétition de football féminin et a eu l’honneur d’accueillir les demi-finales et la finale de la compétition.

 

La semaine dernière, tous les regards regards étaient rivés sur le Groupama Stadium qui accueillait le dénouement de la Coupe du Monde Féminine. Le Mondial a marqué le stade lyonnais de son empreinte et a laissé un souvenir inoubliable aux 159 864 spectateurs (en 3 matchs) qui ont participé à cette grande fête du football.

 

 

Tout a commencé mardi soir avec la première demi-finale opposant l’Angleterre aux Etats-unis (53 512 spectateurs). Présents en nombre à Lyon, des supporters venus du monde entier ont investi le Groupama Stadium et les américains ont fait le spectacle, pour le plus grand bonheur des spectateurs.

À l’issue de ce match de gala entre deux grandes nations du football féminin, les États-Unis ont pris le dessus sur l’Angleterre (2-1) et se sont qualifiées pour la finale.

 

 

Le lendemain, difficile de passer à côté de la marrée orange venue supporter les Pays-Bas et la Lyonnaise Shanice van de Sanden face à la Suède (48 452 spectateurs). Maillots, drapeaux, chapeaux ou encore maquillage, les néerlandais arboraient fièrement la panoplie complète du parfait supporter.

Un soutien populaire qui a notamment permis aux Néerlandaises d’arracher leur qualification (1-0) dans la prolongation.

 

 

Dimanche, supporters néerlandais et américains ont déferlé dans les travées du stade avec des costumes plus excentriques les uns que les autres, embarquant avec eux des français ravis de se mêler à cette ambiance festive (57 900 spectateurs).

Le stade a ressenti toute la ferveur des américains lorsque les Etats-Unis se sont imposés face aux Pays-Bas (2-0). Pour la quatrième fois de son histoire, la sélection américaine a été sacrée championne du monde,  devant plus de 20 000 supporters américains survoltés !

 

Avant la remise du trophée, la FIFA a décerné les titres individuels, notamment aux deux stars américaines Megan Rapinoe (meilleure buteuse et joueuse) et Alex Morgan (deuxième meilleure buteuse), qui ont évolué à l’OL. La soirée s’est conclue en apothéose sous les paillettes et feux d’artifice lorsque les américaines ont soulevé le trophée, remis des mains de Gianni Infantino, Président de la FIFA.

Même si les Pays-Bas n’ont pas remporté le titre mondial, les chants de leurs supporters resteront l’une des plus belles images de ce mondial.

 

 

L’Olympique Lyonnais se réjouit d’avoir contribué à la réussite de cet événement extraordinaire qui a réuni de nombreux spectateurs au Groupama Stadium dont le Président Emmanuel Macron, le roi des Pays Bas et l’Ambassadrice des États Unis en France … et sur le terrain 4 joueuses qui ont porté le maillot de l’OL : Shanice van de Sanden côté néerlandais, Megane Rapinoe, Alex Morgan et Morgan Brian côté américain.